Illustration

Campus estival ULaval – Suggestions de lecture «De la romance dans vos vacances»

Horaire : Du 26 juin au 27 août 2021. Coin lecture: du lundi au vendredi, de 8h à 19h
Lieu : En ligne et sur place. Coin lecture: Bibliothèque, pavillon J.-C.-Bonenfant, 1er étage

26 juin 2021 au 27 août 2021

Envie d’avoir des suggestions de lecture divertissante pour l’été? On a pensé à vous, pour vous offrir le plaisir de l’imprimé et du numérique. Des techniciennes en documentation ont sélectionné de nombreux ouvrages pour agrémenter vos vacances. Partez à leur découverte!

Coin lecture
Jusqu’au 27 août prochain, au 1er étage de la Bibliothèque au pavillon Jean-Charles-Bonenfant, près du comptoir central d’aide à la recherche, vous trouverez plus d’une trentaine de livres disponibles pour emprunt. Quelques fauteuils confortables vous invitent à la consultation sur place. Romans, polars, littérature jeunesse, etc.

Les livres peuvent être empruntés par les membres de la communauté universitaire et les personnes abonnées à la Bibliothèque.

Le coin lecture est accessible aux heures d’ouverture de la Bibliothèque, soit:
du lundi au vendredi, de 8h à 19h.
Fermé les fins de semaine et le 1er juillet.
 

Nouvelles idées de lectures électroniques chaque semaine
Jusqu’au 27 août, une nouvelle liste de cinq ouvrages sera publiée chaque lundi. En plus de vous proposer une diversité de documents papier en permanence sur les lieux, l’équipe a pris soin de dresser une liste de lecture électronique qui sera publiée de façon hebdomadaire sur cette page Web.

Les documents électroniques peuvent être empruntés par les membres de la communauté universitaire via Sofia, l’outil de recherche de la Bibliothèque.

Livres électroniques – Suggestions du 26 juillet

Couverture du livre

Ghetto X: une enquête de Victor Lessard – Martin Michaud
Victor Lessard a beau avoir quitté le SPVM, il se rend sur les lieux d’un meurtre après un appel de Jacinthe Taillon, son ex-partenaire: un journaliste a été abattu, de l’extérieur, dans son appartement du 44e étage. À l’évidence, seul un tireur d’élite peut avoir fait le coup… Mais Victor aura vite des soucis plus personnels: son mentor est mourant et lui fait des confidences à propos du drame qui le hante depuis l’enfance. Quand il tente d’en savoir davantage, il est victime d’un attentat. Y aurait-il un lien entre ces deux affaires? Le super duo créé par Martin Michaud devra enquêter en dehors des circuits officiels pour en avoir le cœur net. Une intrigue palpitante, des dialogues vifs… et des personnages qu’on a déjà hâte de retrouver!

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

L’inconnu de la forêt – Harlan Coben
À 7 ans, Wilde est retrouvé dans les forêts du New Jersey où il survivait depuis de longs mois. Devenu agent de sécurité aux méthodes particulières, il est contacté par Hester Crimson, une célèbre avocate, pour enquêter sur la disparition de Naomi Pine, une lycéenne solitaire. La situation se complique lorsque Crash Maynard, le fils d'un couple de producteurs de télévision, disparaît à son tour.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois
Paul Hansen est superintendant dans la résidence L'Excelsior. Quand il n'est pas occupé par ses fonctions de concierge ou de gardien, il apprécie s'occuper des habitants. Mais quand un nouveau gérant arrive, les conflits éclatent.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

On tue la une: nouvelles – Sonia Sarfati et al.
Leurs noms font les manchettes parce qu'ils les écrivent, les lisent, les mettent en ondes, les illustrent. Ils sont treize reporters, un caricaturiste et son complice à avoir pris la plume pour relever le défi lancé par Sonia Sarfati. Leur affectation? Livrer une nouvelle ayant l'univers du journalisme comme toile de fond et dans laquelle serait commis un crime assez important pour faire la une: photographe de presse assassiné, match de soccer truqué, épidémie de dérapages politiques, infiltration qui tourne mal... Tuer la une ne fait pas de morts. Enfin, pas toujours.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

La mort sans visage – Kathy Reichs
Kathy Reichs est de retour avec un nouveau roman captivant mettant en vedette la plus célèbre anthropologue judiciaire! Dans le climat étouffant de la Caroline du Nord, Temperance Brennan devra déployer toute son expertise pour découvrir l'identité d'un cadavre sans visage ainsi que son lien avec une affaire d'enfant disparu dix ans auparavant. Alors qu'elle est en convalescence d'une chirurgie à la suite d'un anévrisme et aux prises avec des cauchemars, des migraines et ce qu'elle croit être des hallucinations, Temperance reçoit une série de textos mystérieux. Chacun de ceux-ci contient une nouvelle image d'un cadavre sans visage et sans main. Qui est-il? Par qui ces images ont-elles été envoyées?

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Livres électroniques - Suggestions du 19 juillet

Couverture du livre

Quand je parle aux morts – Guillaume Morrissette
Après cinq enquêtes de l'inspecteur Héroux (L'affaire Mélodie Cormier, Terreur domestique, Des fleurs pour ta première fois, Deux coups de pied de trop et Le tribunal de la rue Quirion) Guillaume Morrissette nous offre le premier roman québécois de la collection Psycho Thriller chez Guy Saint-Jean Éditeur. Quand la mort violente d'un neurologue réputé déclenche une série d'évènements troublants, Morgane Edwards devra examiner la véritable nature de son «don».

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Française – Alexandre Jardin
Trois sœurs, Kelly, Cerise et Cindy, mènent une vie ordinaire jusqu'au jour où la Compagnie normande d'expédition, une entreprise qui fait vivre presque toute la région, ferme. La hausse sur la taxe des carburants n'arrange rien et pousse les habitants à envahir les ronds-points, rejoignant le mouvement des gilets jaunes.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Souvenirs de Night – Mathieu Rolland
Dans quelle ville était-ce? BKK, NRT, HKG, FCO ou ICN? Par lesquelles de ces initiales était-elle désignée? C’était une grande ville d’Asie, de celles où elle retourne régulièrement pour ses affaires. Dans l’un de ces hôtels où elle a cette impression étrange de retrouver ses repères et d’être nulle part. Un lieu générique pour une vie en apesanteur. Elle finit toujours par se retrouver au bar, sous le regard d’un barman ou dans la mire d’un homme. Cette fois-ci, il s’appelle Night. Night qui, après avoir fait l’amour avec elle, lui a demandé de l’argent. Elle le lui a donné. Elle ne sait rien de lui, sauf son nom, Night. Ou est-ce Nigel? De cette histoire de désir et de pouvoir, Mathieu Rolland tire un roman aussi sobre que percutant. Dans une écriture tout en retenue, qui sait rendre chaque nuance de la lumière du petit matin, de l’odeur du pavé après la pluie, de la profondeur du ciel nocturne, il nous tient envoûtés par cette femme et cet homme qui refusent obstinément de révéler tous leurs secrets.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Au bonheur des filles – Élizabeth Gilbert
En 1940, Vivian Morris a 19 ans. Fille de bonne famille, elle refuse cependant de suivre un avenir tout tracé. Lorsqu'elle est envoyée chez sa tante Peg à New York, propriétaire d'un théâtre à Times Square, elle est fascinée par le monde du spectacle qu'elle finit par intégrer en tant que couturière. Elle échappe ainsi au carcan familial, du moins pour un temps.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Noir métal – Sébastien Chabot
Dans le faussement paisible village de Sainte-Florence, le retour d'un jeune homme marginal crée des remous. Fraîchement sorti du centre jeunesse, Sebastian Andersen ne parle pas. Mais son silence fait plus de bruit que sa musique, et dérègle le sordide équilibre qui régnait dans la bourgade matapédienne. Entre le Général, grand prêtre du mystérieux groupe Vita Cirkeln qui «scandinavise» ses initiés, et Eva, fillette qui refuse son sort de monnaie humaine, grouille un nid d'adolescents paumés, de notables corrompus, de pervers de bonnes familles, de femmes épuisées et de païens justiciers, sans oublier une faune sauvage affectée par un mal étrange. Roman de cris et de chuchotements, Noir métal traduit le chant rauque des épinettes et raconte un territoire onirique, voisin de ceux de David Lynch et des seigneurs du chaos où l'antimorale pure n'épargne personne, surtout pas les saints.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Livres électroniques - Suggestions du 12 juillet

Couverture du livre

Roux clair naturel – Fanie Demeule
Entre détresse et exaltation, la narratrice de Déterrer les os retrace la formation de son identité de rousse, une performance exposant la porosité des frontières entre vérité et mensonge, réel et fiction. Confession paniquée au parfum d'ammoniac, Roux clair naturel témoigne de la difficulté à assumer une identité choisie dans un monde où les faits objectifs ont préséance sur l'expression d'une vérité subjective. «C'est un sang plus limpide qui se déverse dans mes veines et irrigue mon cerveau, qui se met à voyager jusqu'à mon cœur. Un sang roux, un nectar pur, glorieux.» Fanie Demeule termine un doctorat en études littéraires à l'UQAM, où elle est chargée de cours. En août 2016, elle publie Déterrer les os (Hamac) qui a gagné le Prix du meilleur premier roman de la Biennale littéraire des Cèdres 2018. Ce texte a fait l'objet d'une adaptation théâtrale au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui (2018). Roux clair naturel (bourse CALQ 2017) est son deuxième roman.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Cette petite lueur – Lori Lansens
En 2024, au cœur d'une Californie où la droite religieuse s'impose en autorité, Rory Miller et sa meilleure amie, Feliza Lopez, sont accusées d'avoir fait exploser une bombe dans leur école privée le soir du Bal de la pureté américaine. Leurs têtes sont mises à prix, elles sont recherchées de toutes parts. Terrorisées, les deux adolescentes trouvent refuge à l'intérieur d'une remise dans les montagnes dominant Malibu, à l'abri des drones qui les traquent. Rory reste à l'affût de ce qui s'écrit sur Internet, convaincue qu'elles sont victimes d'un complot fomenté par les Croisés, des croyants antiavortement qui prônent la virginité jusqu'au mariage. Sur son blogue intitulé Cette petite lueur, elle conteste ce nouvel ordre et relate les quarante-huit heures les plus éprouvantes de sa jeune vie. Un roman haletant doublé d'une mise en garde contre les dérives possibles de nos sociétés, qui aborde aussi la fragilité des droits que nous croyons acquis. Lori Lansens, à qui l'on doit Les Filles et Les égarés, a donné naissance encore une fois à des femmes inoubliables.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Liv Maria – Julia Kerninon
Son nom est Liv Maria Christensen. Elle fut l’enfant solitaire, la jeune fille fiévreuse, l’amoureuse du professeur d’été, l’orpheline et l’héritière, l’aventurière aux poignets d’or. Maintenant la voici mère et madone, installée dans une vie d’épouse. Mais comment se tenir là, avec le souvenir de toutes ces vies d’avant? Faut-il mentir pour rester libre?  Julia Kerninon brosse le portrait éblouissant d’une femme marquée à vif par un secret inavouable. Elle explore avec une grande justesse les détours de l’intime, les jeux de l’apparence et de la vérité.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Les victorieuses – Laeititia Colombani
Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un burnout. Acceptant une mission bénévole d'écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, vaste foyer au cœur de Paris. Les résidentes s'appellent Binta, Sumeya, Cvetana, Salma ou La Renée et viennent du monde entier. Lorsqu'elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Solène vacille mais s'acharne, bien décidée à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés... Un siècle plus tôt, Blanche Peyron œuvre en faveur des démunis. Elle a voué sa vie à l'Armée du Salut et rêve d'offrir un refuge à toutes les exclues de la société. Le chemin est ardu, mais Blanche ne renonce jamais. Laetitia Colombani donne vie à ces Victorieuses anonymes, à Blanche l'oubliée, à toutes celles qui refusent de se résigner. Un hymne à la solidarité prodigieusement romanesque.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Leur âme au diable – Martin Ledun
Dans les années 1980, l'inspecteur Nora enquête sur une série de braquages qui visent l'approvisionnement en ammoniaque des usines de cigarettes. Pendant vingt ans, il tente de dévoiler au grand jour le système élaboré par les cigarettiers mais se heurte à leur toute-puissance confortée jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Il est aidé par le lieutenant Patrick Brun.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Livres électroniques – Suggestions du 5 juillet

Couverture du livre

Le patron – Hugo Meunier
Le succès sourit enfin à Simon, quarante ans, fraîchement nommé à la tête d'un média numérique en plein essor. Ce père de famille hétéronormatif caucasien et marié a tout pour réussir... dans les années 1980. Malheureusement pour lui, ses employés sont presque tous nés au tournant du millénaire. Mais qui diable sont ces gens qui réclament des toilettes non genrées? Qui dirige vraiment cette salle de nouvelles, et pourquoi de violents incidents inexplicables frappent-ils soudainement des représentants de la génération X?

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

La desiderata – Marie-Hélène Poitras
Sous le ciel aveuglant de Noirax sommeille une longue tradition de secrets qu’il faudra un jour détricoter. Dans la Malmaison, les pères entretiennent depuis longtemps le silence, nourrissent les panses et multiplient les désidératas: Pampelune, Héléna, la Pimparela, une lignée de femmes au destin tragique. Le père est rassuré: le domaine est paisible, endormi. On a fermé la porte de la Maison aux parfums de crainte que la vérité s’en échappe. Son fils, Jeanty, de retour au bercail après une déconvenue amoureuse, entame sa propre quête identitaire. Aliénor, une femme qui compte bien changer le cours des choses, arrive à Noirax avide de réponses, en même temps que la bougresse, qui n'est pas celle que l'on croit. Un rideau se lève. Dans un déploiement gracieux et lyrique ponctué de chansons qui n’ont d’innocent que les apparences, La désidérata est un hommage aux voix qu’on a tenté de bâillonner, le récit lumineux du retour de la vie.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

En attendant le jour – Michael Connelly
L'inspectrice Renée Ballard est cantonnée aux patrouilles de nuit du commissariat d'Hollywood. Cela l'empêche d'enquêter sur les affaires qu'elle doit transmettre chaque matin aux équipes de jour. Transgressant le règlement de la police et contre l'avis de son coéquipier, elle décide de travailler sur le dossier d'un jeune prostitué tabassé et d'une jeune femme tuée dans une boîte de nuit.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Trois vœux – Liane Moriarty
Lyn, Cat et Gemma Kettle sont des triplées de 34 ans. Lyn cherche un équilibre entre maternité, couple et carrière, Cat est mariée à un homme charmant mais secret et Gemma ne parvient à garder ni un emploi, ni un homme. Leurs vies sont très différentes mais elles sont unies par des liens solides. Pourtant leur belle entente risque de voler en éclats le soir de leur anniversaire.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Ponts: nouvelles – Chrystine Brouillet dir.
Pont Victoria, Pont de la Confédération, Pont de Brooklyn... Monstres d'acier ou de béton, ces silhouettes massives occupent le paysage urbain et se fondent parfois au décor jusqu'à s'y faire oublier. Or, ils sont ici ramenés à l'avant-scène pour devenir le moteur de récits inédits. Alors que certains sautent dans le vide pour noyer leur mal-être, d'autres voient le mythique saut de l'ange comme une renaissance. Entre un futur proche où l'on coupe les ponts et une dynastie familiale sur le déclin émergent des problèmes de jeu, des couples en péril, mais aussi la grandeur de l'enfance et des retrouvailles inattendues. Voici treize nouvelles dérivant entre le bien et le mal, l'admiration et les désillusions, dans une danse complexe où toujours se dresse le pont, à la fois lien et tremplin.

Emprunter le livre électronique via Sofia

Livres électroniques – Suggestions du 28 juin

 

Couverture du livre

Un été à Nantucket – Elin Hilderbrand
Eté 1969. Les habituelles retrouvailles des enfants Levin dans la maison de leur grand-mère sur l'île de Nantucket n'ont pas lieu cette année. Tiger est appelé sur le front au Vietnam, Blair, enceinte de jumeaux, se repose à Boston et Kirby, engagée dans la lutte pour les droits civiques, travaille sur une île voisine. Seule la benjamine, Jessie, reste aux côtés de sa mère et de sa grand-mère.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Le fils de la veuve – Gil Adamson
Novembre 1917. Une silhouette décharnée s'éloigne du refuge des sommets pour se glisser dans les plaines de l'Alberta et du Montana. Vingt ans après sa dernière apparition sur ces terres, William Moreland est de retour, mais il n'est plus que l'ombre du célèbre voleur d'autrefois. Le temps, ce grand détrousseur, ne lui a pas seulement pris sa jeunesse et sa santé, il lui a aussi enlevé son seul amour. Depuis, Moreland s'efforce d'avancer, porté par l'espoir de dérober assez d'argent pour assurer l'avenir de leur fils.

Une vaste aventure aux accents western et gothique qui fait suite à La Veuve (Boréal, 2009), grand succès populaire et critique. Une saga familiale pas comme les autres mettant en scène un père et un fils solitaires au milieu des montagnes Rocheuses.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

Chasse à l’homme – Sophie Létourneau
«Il y a toujours eu cette idée qu’avec le prochain amoureux viendrait le prochain livre.» En 2008, Sophie Létourneau consulte une cartomancienne qui lui prédit que, grâce à un livre, elle rencontrera l’homme de sa vie. Mais avant cela, il lui faudra déménager à Paris, s’amouracher d’un petit Français et se rendre en Asie. Sous la forme d’un collier de fragments, Chasse à l’homme présente l’histoire vraie des coïncidences fastes qui ont ponctué cette quête. Célébration du pouvoir des mots et déclaration d’amour à la littérature, enquête sur une histoire à suivre, ce livre embrasse les filles, leur désir d’être aimées et celui de devenir, à défaut d’un grand homme, une écrivaine.

Sophie Létourneau, professeure au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval a remporté le prestigieux Prix littéraire du Gouverneur général, décerné par le Conseil des arts du Canada, dans la catégorie Romans et nouvelles,

pour son dernier roman Chasse à l'homme.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

La révolution d’Agnès – Jean-Michel Fortier
Percé, P.Q., 1969, un mystérieux cuirassé mouille à quelques brasses du fameux rocher. Son équipage? Un bataillon de femmes venues des quatre coins du globe et porteuses d’un projet aussi inouï que secret. Parmi toutes les femmes qui observent ce spectacle singulier, Agnès, nouvellement exilée de Montréal, et sa logeuse, madame Sergerie, se sentent particulièrement interpelées par la mission de cette étonnante troupe toute d’orange vêtue. On retrouve Jean-Michel Fortier au sommet de son art, dont on reconnaît immédiatement les intrigues finement construites, les personnages délicieusement décalés et la plume unique. C’est à l’aube de la révolution féministe – et à ses inévitables bouleversements collatéraux – que nous convie ce roman inoubliable et truffé de scènes fantaisistes. Et si la révolution ne passait pas nécessairement par la voie collective attendue?

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Couverture du livre

À train perdu – Jocelyne Saucier
C’est sur un train qui sillonnait les régions reculées du nord de l’Ontario qu’est née Gladys. Avec sa fratrie et les enfants de la forêt côtoyés au fil des haltes, elle a vécu sur les rails des années de pur ravissement. A rencontré l’amour.

«Quand on a connu le bonheur, il est impossible de croire qu’il n’est plus possible.»

Qu’est-ce qui a poussé cette optimiste forcenée, devenue une femme âgée, à se jeter sur un train puis un autre, échappant à toutes les tentatives pour la ramener à la maison? La question obsédera ses amis proches et lointains, de même qu’un certain activiste des chemins de fer qui n’en démordra pas: quelqu’un, quelque part, doit savoir ce qui a conduit Gladys si loin de Swastika.

Emprunter le livre électronique via Sofia

 

Pour connaitre la programmation complète du Campus estival de l’Université Laval, rendez-vous sur le site Web de l’Université.

Logo